Quand donner de l’eau à bébé ? Les bonnes pratiques

Publié le : 01 février 20246 mins de lecture

Pour les parents, satisfaire les besoins primaires de leurs enfants est une priorité, notamment en matière d’hydratation. Si l’eau est essentielle pour les adultes, elle l’est encore plus pour les bébés qui ont tant à découvrir et apprendre au quotidien. Dans cet article, nous vous proposons d’aborder la question « quand donner de l’eau à bébé » selon différentes étapes clés de sa vie.

Du 0 au 6ème mois : L’allaitement ou le lait suffisent-ils ?

Lors des six premiers mois de leur vie, les nourrissons se développent principalement grâce au lait, que ce soit du lait maternel ou du lait infantile en poudre. En effet, la composition du lait couvre déjà les besoins en eau du bébé, pour autant qu’il s’alimente régulièrement et correctement.

Toutefois, dans certaines situations spécifiques, il peut être nécessaire d’introduire l’eau en petites quantités auprès des bébés de moins de six mois. Par exemple, si l’enfant présente des signes de déshydratation, comme une fontanelle enfoncée, des urines peu fréquentes ou foncées, ou encore une irritabilité croissante, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin d’établir si donner de l’eau à votre bébé est approprié dans ces circonstances particulières.

Bébés allaités

Pour les bébés qui sont nourris exclusivement au sein, le lait maternel répond à tous leurs besoins nutritionnels et en eau. Il n’est donc pas nécessaire de leur donner de l’eau en complément, sauf avis contraire du médecin ou de la sage-femme.

Bébés alimentés au lait infantile en poudre

Concernant les bébés nourris avec des préparations de lait infantile en poudre, il est généralement préconisé de ne pas donner d’eau supplémentaire jusqu’au sixième mois, surtout si leur alimentation suit les recommandations du professionnel de santé accompagnant la famille.

A partir du 6ème mois : L’introduction progressive de l’eau

Après l’âge de six mois, l’alimentation diversifiée peut être introduite progressivement dans l’alimentation de bébé. C’est également le moment où son besoin en eau augmente, puisque les aliments solides qui seront intégrés n’en contiennent pas toujours autant que les liquides initiaux. A ce stade, il est primordial d’habituer le nourrisson à boire de l’eau régulièrement pour combler ses besoins hydriques.

L’eau comme première source de boisson

Les parents doivent veiller à ce que l’eau soit la principale source de boisson offerte aux bébés lorsqu’ils commencent à manger des aliments solides. Il faut éviter les boissons sucrées ou aromatisées, ainsi que les jus de fruits, car elles peuvent entraîner des problèmes dentaires et un goût pour le sucré chez l’enfant.

La température idéale

Au début de l’introduction de l’eau, il est conseillé de la donner à une température légèrement tiède pour faciliter son acceptation par le bébé. Plus tard, vers neuf mois ou un an, on peut commencer à lui proposer de l’eau à température ambiante.

Comment donner de l’eau à son bébé ?

Osez diversifier les contenants

Dès 6 mois environ, le bébé pourra boire dans des gobelets à bec souple adaptés à sa taille et à sa dextérité. A partir de 9 mois, vous pouvez également lui proposer une tasse avec des poignées pour qu’il apprenne progressivement à boire seul, en prenant garde de bien choisir un modèle anti-fuite.

Apprendre à reconnaître les signes de soif du bébé

Pour éviter que le bébé ne se déshydrate, apprenez à repérer quand votre enfant a soif : agitation, pleurs, fontanelle enfoncée, lèvres sèches… N’hésitez pas à lui proposer régulièrement de l’eau, cela deviendra ensuite une habitude qui perdurera toute la vie et qui fait d’ailleurs défaut à de nombreux adultes.

Le choix de l’eau : minérale naturelle ou eau du robinet ?

L’eau minérale naturelle est souvent recommandée pour les bébés en raison de sa faible teneur en nitrates et autres impuretés. Cependant, l’eau du robinet peut également être une solution convenable si elle est conforme aux normes sanitaires en vigueur. Pour cette dernière option, il est préférable de faire analyser régulièrement la composition de votre eau et de vous assurer qu’elle ne présente pas de risques pour la santé de votre enfant.

En somme, veiller à donner de l’eau au bon moment et s’assurer que la boisson proposée soit adaptée au bébé sont des éléments clés pour son développement harmonieux. L’important est de prendre en compte les besoins spécifiques de chaque enfant et d’être attentif aux signaux qu’il émet concernant sa propre hydratation.

Comment savoir si bébé a faim ou besoin de succion ?
Avec quoi mélanger la patate douce pour bébé ?

Plan du site