Pédiatre : Spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente

Le pédiatre est le spécialiste de la médecine pédiatrique et de la médecine des adolescents. Ses patients sont des nouveau-nés, des nourrissons, des bambins, des enfants et des adolescents, du début à la fin de leur développement physique. Le travail du pédiatre est principalement axé sur la prévention et la précaution.

Pédiatre : Tâches et responsabilités

Le spécialiste en pédiatrie et en médecine des adolescents s’occupe de la détection, du traitement et du suivi de toutes les maladies physiques, psychologiques et psychosomatiques des nourrissons, des bambins, des enfants et des adolescents. Ses tâches comprennent également la prévention et la réhabilitation des maladies correspondantes ainsi que la thérapie des troubles du développement et des handicaps de ses jeunes patients. Il existe en outre le domaine médical des maladies prénatales, la médecine néonatale (néonatologie) et le domaine de la pédiatrie sociale.

Les maladies des enfants et des adolescents nécessitent des connaissances et une expérience thérapeutiques particulières. En outre, le spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente doit, entre autres, avoir une idée des soucis et de la manière de traiter les parents et les proches.

Les tableaux cliniques dans le domaine de la pédiatrie et de la médecine des adolescents

L’éventail des tâches qu’un spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente rencontre dans sa pratique quotidienne est varié. En outre, il existe un large éventail de maladies et de formes de thérapie possibles, dont les plus importantes sont énumérées ci-dessous :

Syndrome d’hyperactivité avec déficit de l’attention

Le TDAH est aujourd’hui l’un des troubles mentaux les plus courants de l’enfance et de l’adolescence. Selon les estimations des experts, environ 500 000 jeunes entre 6 et 18 ans sont concernés. Le trouble déficitaire de l’attention affecte la famille, les contacts sociaux et l’école. Le spécialiste en pédiatrie et en médecine des adolescents recherche des mesures de thérapie individuelle afin, notamment, de réduire les souffrances au sein de la famille.

Adipositas

Un épisode de “Generation Couch Potato”. Le manque d’exercice et une alimentation incorrecte et déséquilibrée font que les enfants et les jeunes dépassent souvent leur poids normal. Le pédiatre fait la différence entre le surpoids et l’obésité. En collaboration avec les personnes concernées, des contre-mesures sont élaborées et les personnes concernées sont soigneusement initiées aux nouvelles habitudes alimentaires.

Infection de type grippal

Alors que les adultes “l’attrapent” deux à trois fois par an, les nourrissons en particulier peuvent souffrir de la grippe en moyenne six à dix fois par an. Le spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente soulage les pires symptômes tels que la toux (voir aussi les remèdes maison pour la toux) et prévient les maladies concomitantes comme la sinusite.

Mal de gorge

Elle gratte et fait mal à la gorge, et les enfants, en particulier, se sentent impuissants face aux signes d’inflammation. Le pédiatre précise par un diagnostic différentiel s’il s’agit d’une inflammation de la gorge (pharyngite), de l’amygdalite classique (angine) ou d’une inflammation du larynx (laryngite). Il peut également dire si le mal de gorge est un symptôme d’une autre maladie.

Infestation par les poux de tête (pédiculose)

Il n’y a pas de quoi avoir honte ! Les poux n’ont rien à voir avec un manque d’hygiène. Les meilleures conditions pour les animaux rampants se trouvent dans les jardins d’enfants, les crèches ou les écoles primaires, où ils peuvent être facilement transmis par un contact étroit pendant le jeu. Les enfants en âge d’aller à l’école maternelle ou primaire sont donc particulièrement touchés. Le spécialiste de la médecine pédiatrique et de la médecine des adolescents trouvera les moyens et les mesures appropriés pour lutter contre l’infestation par les poux et donnera des conseils de prévention.

Coqueluche (Pertussis)

Maladie bactérienne dont la déclaration est obligatoire depuis mars 2013. Dans ce cas, le pédiatre doit faire face à une maladie infectieuse extrêmement contagieuse, qui touche souvent les enfants mais qui ne fait plus partie des maladies infantiles classiques. La prévention consiste en une vaccination opportune, qui est effectuée par le spécialiste de la médecine pédiatrique et de la médecine des adolescents.

Oreillons (Parotitis epidemica)

Appelée familièrement “oreillons”, il s’agit d’une infection virale qui est inoffensive dans l’enfance, mais qui peut affecter l’audition. C’est pourquoi le pédiatre est tenu de signaler et d’effectuer la vaccination à temps et, en cas d’infection, d’éviter les dommages consécutifs.

Fièvre scarlatine

Le spécialiste en pédiatrie et en médecine des adolescents s’occupe des streptocoques, des bactéries qui sont particulièrement fréquentes chez les enfants et les enfants d’âge préscolaire. Jusqu’à présent, aucune vaccination n’est disponible, le pédiatre se concentre donc sur le soulagement et la guérison des symptômes.

Varicelle

Elles font partie des maladies infectieuses les plus courantes qui touchent les enfants dans le monde entier. Le spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente effectue la vaccination contre la varicelle recommandée par la Commission permanente de vaccination (STIKO) à l’Institut Robert Koch pour tous les enfants âgés de 11 à 14 mois. Depuis 2009, deux vaccinations ont été effectuées à au moins quatre semaines d’intervalle.

Fièvre de trois jours (exanthème subitum / Roseola infantum)

La fièvre de trois jours est une maladie virale très contagieuse mais inoffensive. Le spécialiste en pédiatrie et en médecine des adolescents se concentre sur le traitement des symptômes, tels que la fièvre et l’éruption cutanée qui s’ensuit. Les nourrissons et les jeunes enfants jusqu’à l’âge de trois ans sont particulièrement touchés.

Pédiatre : Méthodes d’examen / méthodes de traitement 

Aussi différentes que soient les exigences des jeunes patients, aussi variés sont les traitements et les examens que réalise un cabinet de pédiatrie.

Les examens de détection précoce entre la naissance et l’âge de six ans font partie des examens les plus connus effectués par un pédiatre. Les groupes U1 à U9 comprennent un total de dix rendez-vous au cours desquels le pédiatre identifie, traite ou exclut d’éventuels troubles de la santé et du développement. Les examens U sont gratuits s’ils sont effectués dans le délai prescrit. La documentation est fournie dans le livret d’examen pédiatrique jaune.

Les conseils de vaccination complets, le contrôle de la séquence ainsi que l’exécution des vaccinations prescrites sont un domaine de prévention important pour le pédiatre. Appliquées conformément aux recommandations de la STIKO, les vaccinations protègent contre les maladies graves.

Lors de l’examen de la maternelle, outre le développement physique régulier des petits patients, l’accent est mis sur le niveau de développement linguistique et moteur. Si vous le souhaitez, le spécialiste en pédiatrie et en médecine des adolescents aidera les parents à effectuer ce contrôle volontaire.

De plus en plus d’enfants et de jeunes aiment le sport. Mais le sport peut avoir un effet négatif sur la santé et le développement, ou constituer un risque si l’enfant présente certaines conditions préexistantes. Le pédiatre détermine si et quel sport est le plus approprié pour ses patients lors d’un examen de la condition physique.

L’agitation intérieure, le manque de concentration et une envie accrue de bouger peuvent être des symptômes du TDAH. En collaboration avec un psychologue et les parents de l’enfant, le pédiatre établit le diagnostic approprié et développe la meilleure thérapie et aide possible.

Formation et perfectionnement des spécialistes en pédiatrie et en médecine des adolescents

Après avoir terminé ses études de médecine, le pédiatre acquiert les connaissances et les compétences spécialisées nécessaires grâce à une formation complémentaire dans le domaine de la médecine pédiatrique et de la médecine des adolescents. La période de formation continue couvre un total de 60 mois.

Six de ces mois doivent être consacrés aux soins intensifs des enfants et des adolescents, ou peuvent être crédités d’activités dans d’autres domaines tels que la psychiatrie des enfants et des adolescents ou les soins ambulatoires d’une durée comprise entre 12 et 24 mois.

Spécialiste en médecine pédiatrique et adolescente – Salaire

Un pédiatre gagne entre 50 344 et 122 289 euros par an, selon son travail, son expérience et son poste. En outre, le salaire dépend de la ville où il exerce son métier.