À quel âge un bébé peut trouver son pouce ?

a quel âge un bébé peut trouver son pouce

Publié le : 27 novembre 20236 mins de lecture

Dans la vie d’un bébé, le réflexe de succion est un geste inné qui répond à un besoin fondamental de survie. Dès les premiers mois de grossesse, le fœtus explore déjà sa bouche et suce son poing en vie in utero. Mais à quel âge exactement un bébé peut-il trouver son pouce pour répondre à ce besoin de succion ? C’est une question que se posent beaucoup de parents, surtout lorsqu’ils doivent décider s’ils offrent ou non une tétine à leur enfant. Dans cet article, nous aborderons les différentes étapes du développement de ce geste ainsi que les avantages et les inconvénients de l’utilisation d’une sucette.

Le réflexe de succion dès la vie in utero

Les échographies montrent que les bébés commencent à porter leur main à leur bouche dès la fin du premier trimestre de grossesse et peuvent sucer leur poing autour du quatrième mois. Cette habitude est liée au besoin de préparer les muscles de la bouche et de la gorge pour la future alimentation, ainsi qu’à l’envie de téter pour les besoins de croissance et de nutrition après la naissance.

La capacité de succion chez le fœtus n’apparaît pas tout de suite, mais se développe progressivement au fil de la grossesse. Il faut donc attendre quelques mois pour observer ces comportements chez votre futur bébé. Toutefois, le réflexe de succion est déjà bien présent à la naissance. De ce fait, les nouveau-nés sont capables de téter immédiatement après leur arrivée au monde.

À lire en complément : Comment arrêter la tétine : guide pratique pour les parents

Âge optimal pour trouver son pouce

La plupart des bébés trouvent leur pouce entre 3 et 4 mois, voire parfois un peu plus tard. Cela dépend en grande partie de l’évolution de leur motricité fine qui leur permet d’attraper leur main et de la mettre à la bouche avec précision. Pour certains, cela arrivera un peu plus tôt et pour d’autres, un peu plus tard. Il n’y a pas vraiment de règle absolue quant au moment où un bébé réussit à attraper son pouce et à le sucer régulièrement.

Les bienfaits de sucer son pouce

Sucer son pouce ou sa tétine apporte du réconfort aux bébés, car c’est une habitude qu’ils ont développée in utero. Ce geste rassure et calme nos petits trésors. Il leur offre également une forme d’autonomie puisqu’il leur permet de se détendre et de s’auto-apaiser sans dépendre totalement des bras ou des caresses de leurs parents.

L’importance du sommeil

Un autre aspect positif lié à cette habitude est son impact sur le sommeil. En effet, les bébés ayant acquis le réflexe de sucer leur pouce ont généralement de meilleures nuits et une meilleure qualité de sommeil. Cela peut être dû au fait que cette habitude les aide à se relaxer et à rester calmes plus facilement. Par conséquent, il peut être intéressant de considérer cette option chez les enfants qui ont du mal à trouver le sommeil.

Les effets sur la santé bucco-dentaire

Même si sucer son pouce ou une tétine peut apporter de multiples bénéfices au bébé, certains problèmes peuvent également se développer avec le temps. L’un des principaux désagréments concerne le développement dentaire et maxillaire, particulièrement si l’enfant continue cette pratique après l’âge de 3 ans.

Incidences sur le développement dentaire

Lorsque bébé suce son pouce régulièrement après 3 ans, cela peut induire une pression sur les dents de lait et la mâchoire supérieure, entraînant ainsi une mauvaise positionnement des dents permanentes. Cela peut engendrer des difficultés lors de la transition vers l’utilisation des dents de lait pour mastiquer correctement et influencer la bonne croissance du palais et de la mâchoire. Dans certains cas, cela peut même provoquer des déformations nécessitant un appareillage orthodontique spécifique.

Le rôle du chirurgien-dentiste

Il est essentiel pour les parents d’échanger régulièrement avec un spécialiste, tel qu’un chirurgien-dentiste ou un orthodontiste, afin de surveiller le bon développement bucco-dentaire de leur enfant. Ces professionnels pourront constater les éventuels problèmes liés à la succion du pouce ou de la tétine sur la mâchoire et les dents et proposer des solutions adéquates à chaque situation.

Les alternatives à la sucette

Si vous souhaitez éviter que votre bébé prenne l’habitude de sucer son pouce ou une tétine, il existe des alternatives pour apaiser et calmer votre petit bout. Vous pouvez opter pour diverses méthodes : le repos dans un endroit paisible et sombre, le portage, le bercement, un doudou rassurant ou encore développer une routine de relaxation avant le dodo aidant bébé à comprendre qu’il est temps de se reposer.

En résumé, il est important de garder en tête que chaque bébé est unique et que ses habitudes sont susceptibles d’évoluer au fil des mois et des années. Le rôle des parents est donc d’accompagner leurs enfants dans ce cheminement sans culpabiliser si leur enfant suce son pouce pour se détendre un peu. L’essentiel étant évidemment de rester bienveillant et attentif aux besoins et au développement de nos chères têtes blondes.

Comment calmer un bébé qui pleure ?
Comment faire passer le hoquet chez bébé ?

Plan du site